Kangal – un chien de berger sûr de lui

L’essentiel en bref

Le Kangal est-il le chien le plus fort du monde ?

Le Kangal est un chien très fort, mais il n’existe pas de liste officielle des chiens les plus forts du monde. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Un loup est-il plus fort qu’un kangal ?

La force du loup et celle du kangal s’équilibrent à peu près. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Peut-on avoir un kangal en Allemagne ?

Dans la plupart des Länder, les kengals sont autorisés. En Hesse et à Hambourg, il est considéré comme un chien répertorié. Apprends ici plus sur la légalité des kangalas en Allemagne.

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le chien de berger turc Kangal

Le chien Kangal est un chien de protection de troupeau grand et impressionnant. Son apparence massive et musclée impose souvent le respect. Le caractère de ce chien est marqué par la confiance en soi et la capacité à s’imposer.

Portrait de la race : Kangal (« tête noire »)

Les autres noms courants du Kangal : Karabaş (« tête noire » en turc), Karabash, Akbaþ, chien de berger turc, Çoban Köpeði, chien de berger anatolien, Sivas.
Pays d’origine : Turquie
Espérance de vie : 15-20 ans
Utilisation passée : chien de berger
Utilisation actuelle : chien de garde, chien de berger
Taille : mâle : 76 – 81 cm, femelle : 71 – 76 cm
Poids : mâle 50 – 66 kg, femelle 41 – 54 kg
Poil : court, poil dur, double poil, ni ondulé ni duveteux
Couleur de la robe : unie – généralement crème avec un masque noir.
Autres grandes races de chiens: Irish Wolfhound, Mastiff et Dogue allemand.

Histoire et origine

Les historiens ne sont pas d’accord sur l’origine de cette grande race de chiens. Certains chercheurs supposent que les premiers ancêtres du chien étaient déjà utilisés par les nomades pour protéger les troupeaux de moutons il y a plus de 10 000 ans. L’homonymie avec la ville turque de Kangal indique une origine de ce pays.

Malgré sa longue tradition, la race n’a été reconnue par la fédération internationale d’élevage FCI qu’en 2018. Jusqu’à cette date, la fédération avait regroupé les chiens avec d’autres races sous le nom de « chien de berger anatolien ».

Pendant des siècles, les chiens Kangal ont été utilisés en Anatolie orientale comme gardiens fiables des troupeaux de moutons et ont reçu le nom de Karabash (tête noire) en raison de leur masque noir. En raison de leur origine, les Kangals font partie des chiens de berger anatoliens (en turc : Coban Köpegi).

La situation géographique et les conditions arides exigeaient beaucoup des chiens de berger. Sans accompagnement humain, ils étaient chargés de surveiller le troupeau et étaient souvent livrés à eux-mêmes pendant des semaines. Si l’on se remémore l’origine des chiens, on comprend vite comment cette grande race de chiens a acquis sa robustesse et ses caractéristiques typiques, comme l’indépendance et la séparation vis-à-vis des étrangers.

Aujourd’hui, le chien Kangal est de plus en plus utilisé comme chien de garde, en plus de son activité de chien de protection des troupeaux. Depuis quelques décennies, l’armée turque entraîne également le chien à des fins militaires.

Apparence

Les dimensions impressionnantes du chien sautent tout d’abord aux yeux: à la jonction du cou et du dos (garrot), les femelles mesurent entre 65 et 73 centimètres. Les mâles atteignent même 72 à 78 centimètres.

Avec un poids compris entre 48 et 60 k ilos (40 à 50 kilos pour les femelles), le Kangal fait partie des races de chiens les plus lourdes. Il est intéressant de noter que dans les élevages situés en dehors de son pays d’origine, la Turquie, le poids peut atteindre 70 kilogrammes, ce qui s’explique par le régime alimentaire différent des chiens.

Le Kangal turc se caractérise également par son masque noir. Selon les directives de la FCI, un Kangal de race pure est toujours unicolore. La couleur du pelage varie du gris-brun clair au gris acier. En raison de la similitude de la couleur du pelage, il est souvent impossible de distinguer les Kangals des animaux de pâturage qu’ils sont censés protéger.

Selon la saison, le pelage peut atteindre sept centimètres de long. Ce pelage protecteur, épais et dur, est recouvert d’un sous-poil dense par temps froid. Pendant la saison chaude, une grande partie de ce sous-poil est éliminée, laissant un poil de couverture lisse et couché. Ce pelage protège cette grande race de chien du gel en hiver et des rayons du soleil en été.

Meilleure Vente n° 1
FIDO CROQ’ MIX | Croquettes Pour Chien Adulte Poulet-Légumes | Sac de 12 kg
FIDO CROQ’ MIX | Croquettes Pour Chien Adulte Poulet-Légumes | Sac de 12 kg
-formulé pour aider à maintenir un métabolisme sain après la stérilisation/castration
21,84 EUR

Caractère du chien

Le Kangal turc est un chien de troupeau – et c’est ainsi qu’il se comporte. La vigilance et les instincts de protection sont dans sa nature. Dans leur pays d’origine, les chiens étaient de purs animaux de travail. Ils ne connaissaient guère les attentions de l’homme.
Leur attitude est donc confiante et indépendante. Les autres chiens de protection ont la réputation d’agir de manière impulsive et irréfléchie. Le Kangal, en revanche, agit de manière réfléchie et disciplinée.

Ils nouent des liens étroits avec les personnes de leur environnement direct. Cependant, ils considèrent les chiens et les personnes qu’ils ne connaissent pas avec méfiance et parfois même avec défiance. Les Kangals expriment ces doutes en dressant la queue et les oreilles.

Le chien de protection surveille et protège son territoire de manière autonome, si nécessaire jusqu’à l’extrême. C’est notamment en raison de ces caractéristiques que les Kangals turcs sont de plus en plus utilisés dans notre pays pour protéger les moutons contre les attaques de loups. En Afrique, on connaît des régions où le chien est même utilisé pour se protéger des guépards. Le tempérament du chien de berger Kangal est par conséquent très marqué.



Kangal vs loup


Tu te demandes si un Kangal est plus fort qu’un loup ? Les loups sont connus pour être de grands chasseurs de proies et pour disposer d’une force et d’une endurance impressionnantes. Cependant, les kangals ont été élevés pour protéger les troupeaux de moutons des loups et autres prédateurs, et sont donc connus pour être des défenseurs forts et courageux. En comparaison, on peut argumenter qu’un Kangal a un avantage sur un loup lorsqu’il s’agit de protéger un troupeau. Il est toutefois important de noter qu’il s’agit de différences individuelles et qu’il n’existe pas de réponse générale à la question de savoir lequel des deux est le plus fort.


Attitude

Conformément à ses origines, un Kangal se contente d’un mode de vie extrêmement modeste. Cela concerne d’une part l’hébergement : La nuit, les animaux se sentent le mieux à l’extérieur. De par leurs origines, ils passent sans problème toute l’année à l’air libre. En ce qui concerne la nourriture, les chiens se contentent d’aliments secs simples (mais de qualité).

Les Kangals aiment la liberté. Un terrain suffisamment grand pour qu’ils puissent s’ébattre est optimal, un environnement trop petit est source de stress. Étant donné que le chien a tendance à monter la garde, il est recommandé de délimiter clairement le terrain, par exemple à l’aide d’une clôture massive en acier. L’élevage en chenil n’est pas adapté à cette race. De même, la détention dans un appartement en ville est normalement exclue.

En raison des caractéristiques du chien, l’acquisition d’un chien pour débutants sera problématique. Seuls les propriétaires de chiens expérimentés et affirmés devraient envisager la possession d’un Kangal.

Ceux qui connaissent ses origines peuvent imaginer combien d’exercice le chien a besoin. Des promenades régulières et prolongées sont donc obligatoires. L’aptitude à être un chien de famille n’est recommandée que de manière limitée. Rien qu’en raison de sa taille énorme et de son poids massif, il peut être dangereux de jouer avec des enfants.

La cohabitation avec d’autres animaux sera également source de conflits. D’autres chiens sont des concurrents pour le Kangal, ce qui peut entraîner de sérieuses querelles de préséance.

Avant d’introduire un Kangal dans la maison, le futur propriétaire devrait avoir suffisamment réfléchi à la manière de le détenir. Rien que par ses dimensions et son caractère particulier, ce chien représente un défi pour chaque propriétaire de chien et son entourage. La cohabitation ne peut être réussie que si l’environnement, l’expérience et la volonté d’une éducation cohérente sont réunis.


Information supplémentaire : les Kangals sont des chiens grands et puissants qui ne conviennent pas aux débutants ou aux propriétaires de chiens inexpérimentés. Il est important qu’ils soient éduqués et entraînés par des propriétaires expérimentés afin d’éviter tout comportement indésirable.


Un chien fort ?

Tu veux savoir si le Kangal est le chien le plus fort du monde ? Les Kangals sont connus pour être forts et courageux. Cependant, il n’existe aucun document officiel indiquant quel chien est considéré comme le plus fort. Certaines personnes pensent que la taille et la force des Kangals leur permettent d’offrir une meilleure protection que d’autres races de chiens. D’autres soutiennent cependant qu’il existe d’autres races de chiens tout aussi forts, voire plus forts.

Éducation

L’éducation doit commencer lentement, mais toujours de manière disciplinée. Une connaissance préalable du comportement typique de la race est ici impérative. L’instruction d’un chien de protection demande beaucoup de temps. Et généralement encore plus de patience. Les ordres du maître ne sont pas toujours suivis immédiatement, les Kangals peuvent être très volontaires.


Conseil :

  1. Les Kangals ont besoin de beaucoup d’exercice et d’activité physique pour rester en bonne santé et heureux. Il est important de les promener suffisamment chaque jour et de leur donner la possibilité de dépenser leur énergie.
  2. Les Kangals sont des chiens très intelligents et ont besoin de défis mentaux réguliers pour stimuler leurs capacités intellectuelles. Des jeux d’occupation et des activités d’entraînement cérébral peuvent les aider à rester mentalement stimulés.
  3. Les Kangals ont un fort instinct de protection et peuvent défendre leurs maîtres et leur territoire. Il est important de les éduquer et de les socialiser en profondeur afin de contrôler et d’éviter leur comportement agressif.


Maladies et espérance de vie

Le Kangal est considéré comme extrêmement robuste. On ne connaît pas de maladies fréquentes chez les Kangals. Cependant, comme la plupart des grandes races de chiens, il est sujet à des dysplasies de la hanche et de l’épaule. En outre, une torsion de l’estomac peut se produire.

En bonne santé et avec des soins appropriés, un Kangal peut vivre entre 9 et 11 ans.


Remarque :

  1. Les Kangals ont un fort instinct de protection et peuvent rapidement devenir agressifs s’ils se sentent menacés. Il est important de bien les socialiser et de les entraîner dès leur plus jeune âge afin d’éviter les comportements indésirables.
  2. Les Kangals sont des chiens grands et puissants et peuvent représenter un défi en matière d’éducation. Il est important de consulter un éducateur canin expérimenté pour s’assurer qu’ils sont correctement entraînés.
  3. Les Kangals peuvent être affectueux et fidèles à leurs maîtres, mais ils peuvent aussi souffrir d’anxiété de séparation. Il est important de leur consacrer suffisamment de temps et d’attention pour s’assurer qu’ils se sentent en sécurité et aimés.

.


Le Kangal est-il un chien dangereux ?

Dans les Länder de Hesse et de Hambourg, le Kangal est désormais considéré comme un chien répertorié. Le Kangal est donc considéré comme un chien d’attaque. Les autorités soupçonnent la race d’être dangereuse. Malheureusement, il faut dire que cette classification n’a pas été faite sans raison. Des cas de morsures de Kangals sur d’autres chiens ou des passants non impliqués ont été signalés.

Mais le Kangal est-il pour autant un chien dangereux en soi ? La réponse est clairement non. Dans la plupart des cas, c’est un mauvais comportement et une éducation non conforme à l’espèce qui sont à l’origine du mauvais comportement des chiens. Même si le Kangal est un chien d’attaque, il ne représente pas un danger actif. Le chien de berger Kangal a beaucoup de tempérament, mais cela ne le rend pas dangereux pour autant.

C’est pourquoi certains spécialistes demandent une attestation de compétence pour les races comme le Kangal. Ils souhaitent ainsi s’assurer que les propriétaires reconnaissent à temps les problèmes de comportement de leur chien. C’est la seule façon pour eux d’intervenir à temps, le cas échéant, pour éviter le pire.

S’il est éduqué de manière cohérente et s’il est élevé conformément à ses origines, le Kangal est un chien amical, sensible, frugal et durable qui ne pose aucun problème à son environnement. Néanmoins, le chien de berger Kangal a beaucoup de tempérament.


Attention : le Kangal est un chien protégé dans son pays d’origine, la Turquie, et il existe des règles et des lois qui réglementent son exportation. Il est important de s’assurer que l’on dispose des documents et des autorisations nécessaires avant d’importer un Kangal dans un autre pays, au risque d’enfreindre la loi. Il est également important de noter que tous les pays n’autorisent pas l’importation de Kangals et qu’il est essentiel de se renseigner à l’avance sur les lois et réglementations du pays de destination.


En bref

Les Kangals sont connus pour être des animaux très peu exigeants en termes d’alimentation, d’hébergement et de soins. Néanmoins, il faut faire attention à certains aspects de leur détention. De par son ascendance et ses instincts de protection innés, cette race est méfiante, voire hostile, envers les chiens étrangers et les personnes qui ne lui sont pas familières. Les Kangals doivent donc être guidés de manière cohérente et éduqués conformément à leur nature protectrice.

Malgré leurs caractéristiques exigeantes, les Kangals sont très appréciés chez nous aussi. Il est indispensable qu’ils fassent beaucoup d’exercice et qu’ils aient des activités variées. L’élevage en ville n’est pas recommandé. Depuis l’augmentation de la population de loups, cette grande race de chien est de plus en plus utilisée comme chien de protection sous nos latitudes.

FAQ sur le Kangal

Le Kangal est-il un chien dangereux ?

En raison de leur grand instinct de protection et de leur méfiance envers les étrangers, les Kangals ont besoin d’un environnement qui leur convient et d’un maître qui connaît bien l’éducation de cette race. S’il est éduqué de manière cohérente et s’il est élevé conformément à ses origines, le Kangal est un chien amical, sensible, frugal et durable qui ne pose aucun problème à son environnement.

Qu’est-ce qui caractérise la race de chien Kangal ?

Le Kangal est connu pour être un chien très fort et endurant, qui a été élevé à l’origine pour garder les moutons et le bétail. Ce sont également des chiens intelligents qui apprennent vite. Cependant, en raison de leur taille et de leur force, les Kangals ne conviennent pas à tout le monde et nécessitent généralement une éducation et une socialisation minutieuses.

À qui convient la détention d’un kangal ?

En règle générale, la détention d’un Kangal ne convient pas à tout le monde. Les Kangals sont des chiens grands et forts qui nécessitent une éducation et une socialisation minutieuses. Ce sont également des chiens très actifs qui ont besoin de beaucoup d’exercice et d’exercice quotidien. Il est important de noter que les Kangals sont considérés comme dangereux dans certaines régions et qu’il peut y avoir des restrictions concernant leur détention.

Sources

  • Profil de la race Kangal – herz-fuer-tiere.de
  • Chien de berger Kangal – diehundezeitung.com
  • Kangal Cöban Köpegi – infohund.de

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]